There are no breaking news at the moment

À l’époque d’Aristote, plusieurs grands dramaturges comme Sophocle, Eschyle et Euripide avaient diverti le public avec leurs pièces tragiques. Prenant comme exemple les œuvres de ces maîtres du théâtre grec, Aristote a construit l’image d’un héros tragique comme guide pour les nouveaux dramaturges. Voyons à quoi ressemble un héros aristotélicien tragique.

Qu’est-ce qu’un héros tragique ?

Selon Aristote, un héros tragique est le protagoniste d’une pièce de théâtre tragique qui vit un renversement de fortune du bonheur à la misère à cause de son propre défaut tragique.

Caractéristiques d’un héros tragique

1. Un héros tragique doit être d’une noble stature. Il doit occuper un poste élevé qui illustre sa noblesse et ses vertus.

2. Il devrait avoir toutes les grandes qualités comme la force, la grandeur, l’intelligence, etc. Cependant, il ne devrait pas être parfait. Il devrait avoir au moins un défaut dans sa personnalité. Aristote appela ce défaut Hamartia, ce qui pouvait signifier une erreur de jugement ou un mauvais choix d’action. Dans la plupart des vieux drames grecs, Hubris, c’est-à-dire la fierté, était un défaut tragique. Cependant, un défaut ou une faiblesse comme la jalousie, l’infidélité, l’indécision, etc. peut accompagner la fierté.

3. Cette faille tragique est la caractéristique la plus importante d’un héros tragique selon Aristote. Un défaut du noble protagoniste aide le public à s’identifier à lui. L’identification conduit à la catharsis, ce qui signifie susciter la pitié et la peur parmi le public. S’identifier au personnage amène le public à purifier ces émotions négatives. Par conséquent, pour Aristote, un héros tragique idéal devrait susciter la pitié et la peur dans le public.

4. Un héros tragique doit avoir un comportement cohérent tout au long de la pièce. Il ne doit pas s’écarter de sa façon de parler et d’agir.

5. Son renversement de fortune doit toujours aller du bonheur à la misère ; dans la plupart des cas, vers sa mort tragique. Ce ne devrait pas être l’inverse.

6. Le revers de fortune ou la chute d’un héros tragique devrait être en partie, sinon entièrement, sa propre faute. Son manque de perfection devrait le mener à la chute.

7. Le malheur ou la punition d’un héros tragique doit être plus grand que ce qu’il mérite.

8. Une tragédie se termine toujours par une découverte de la part de son héros tragique.

Un personnage ayant ces caractéristiques est un héros tragique selon Aristote.

Exemples de héros tragiques

Creon

Créon, roi de Thèbes, est un héros tragique de la tragique pièce Antigone de Sophocle. En tant que roi, il a le statut le plus élevé. Il a toutes les qualités dont un roi a besoin. Cependant, il a un orgueil débordant de défauts, ce qui devient la raison de sa chute.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*